Maibaum est un volume monumental, constitué de 8000m de cordage minutieusement tissés et assemblés par cinq interprètes. Artistes bâtisseurs, ils nous invitent à la contemplation d’une communauté à l’ouvrage.
De leur partition gestuelle – précisément coordonnée et articulée autour d’un mât – surgit un lieu, une matrice éphémère, une extrapolation. Au cours des trois heures de son élaboration, le spectateur sera libre de choisir sa temporalité, d’aller et venir à son gré pour assister et faire l’expérience de cet espace en train de se créer.

Jordi Galí explore ici la relation du corps à l’objet à travers la mise en scène d’une installation, construction architecturale improbable. Sa forme nous apparaît à la fin de la performance, dévoilant à rebours le sens et la nécessité de chaque geste produit.

Au cours des deux heures de son élaboration, le spectateur sera libre de choisir sa temporalité, d’aller et venir à son gré pour assister et faire l’expérience de cet espace en train de se créer.

…voir dates de tournée

 

Conception   Jordi Galí
Création avec   Lea Helmstädter, Jérémy Paon, Vania Vaneau, Anne Sophie Gabert, Jeanne Vallauri, Silvère Simon
Jeu (en alternance)   Jordi Galí, Lea Helmstädter, Anne Sophie Gabert, Konrad Kaniuk, Anne Sophie Gabert, Jeanne Vallauri, Jérémy Paon
Costumes   Vania Vaneau
Aide à la construction   Julien Quartier
Régie   Katia Mozet
Remerciements   Laboratoire de Mécanique et Génie civile de Montpellier, le Mur de Lyon, Jean Pellaprat, Guillaume Robert

Création  2015
Production   Arrangement Provisoire et extrapole
Coproductions   Festival de la cité (Lausanne), Les Tombées de la nuit (Rennes), L’Abattoir – Centre National des arts de la rue (Chalon-sur-Saône), Les Subsistances (Lyon), Parc de la Villette (EPPGHV, Paris), La Briqueterie – CDC du Val de Marne en collaboration avec le Pacifique- CDC Grenoble
Avec le soutien de   Graner (Barcelone), Espace périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette), Domaine départemental de Chamarande, L’Avant-Scène (Cognac), Ramdam (Sainte Foy-les-Lyon)
Avec l’aide au projet   de la DRAC Rhône-Alpes