Né à Barcelone, Jordi Galí s’est formé en danse contemporaine. Il a été interprète auprès des chorégraphes Wim Vandekeybus, Anne Teresa De Keersmaeker et Maguy Marin, entre autres.

En parallèle, il développe un travail de création personnel qui l’amène en 2007 à créer la Compagnie Arrangement Provisoire, dont il partage le projet avec Vania Vaneau depuis 2012.
Il est artiste associé à Ramdam de 2011 à 2014. De 2016 à 2020, il est Artiste Associé avec Vania Vaneau au Pacifique CDCN de Grenoble puis ils seront Artistes Associés à ICI – CCN de Montpellier de 2020 à 2022.

Son travail articule les relations entre corps et matière, entre geste et objet, et se déploie principalement dans l’espace public. Constructions monumentales et éphémères, ses pièces ouvrent une temporalité singulière dans l’environnement, qu’il soit urbain ou paysager, proposant aux habitants-usagers-spectateurs de nouvelles perceptions d’un contexte quotidien.

6 pièces sont aujourd’hui au répertoire :
- T (2008) : solo pour le plateau où se déploie un jeu d’équilibres pour objet-machine et corps-rouage.

Ciel (2010) : solo où, entre complexité et facilité apparente, les gestes du bâtisseur se placent dans l’espace public et le paysage.

Abscisse (2012) : trio qui explore le travail d’équipe et où le corps devient multiple et complémentaire.

Maibaum (2015) : quintet pour une approche architecturale, où l’organisation entre les interprètes et les matériaux est essentielle.

ORBES (2018), quintet où l’objet est remplacé par des corps qui travaillent avec des corps.

- ANIMA (2022) : performance pour 6 interprètes et 2 musiciens dans l’espace public.

D’autre part, Jordi Galí développe différents projets où la participation de personnes dans la création d’une œuvre est au cœur même celle-ci. Il mène également une réflexion sur ces types de projets par la mise en place d’ateliers sur les thèmes Corps et Objet, Construction et Jeu. :

- PAVILLON FULLER depuis 2017 : construction sur 2 jours d’un pavillon de 3 ailerons en bois

- BABEL depuis 2019 : après un processus d’écriture et de construction partagé avec plus d’une centaine de personnes lors de chantiers collectifs, la proposition finale présentée en public réunit de 15 à 20 volontaires qui assemblent les modules constituant une tour de 12m de haut.

- 20 WATTS en 2021 : création monumentale en bois et illuminée, créée avec 30 volontaires en parcours d’insertion, sur 3 mois et présentée pour la Fête des Lumière à Lyon.