« Faire groupe ICI, alors que nous venons d’ailleurs.
Nous rencontrer – d’abord dans un espace vide
pour imaginer, inventer, sentir, construire
et finir par traverser un paysage sensible et poétique fait de corps et de matières. »

Telle était notre proposition pour le printemps 2020, finalement reportée d’un an…
En 2021, nous avons dû faire autrement, alors que pouvoir nous rencontrer, nous embrasser, pouvoir faire groupe nous manquait tant.

La puissance d’un rituel est de relier la communauté par la force de sa symbolique. Nous avons tenté avec les participants au PREAC de dépasser la distance physique et de nous retrouver par nos imaginaires.

Les deux univers de Vania Vaneau et Jordi Galí, bien que différents, se rejoignent dans l’exploration de la matière.
Un objet peut être tout à la fois concret et fictif. Il porte en lui le temps et l’usure, son origine et son poids, et permet en même temps qu’on y projette nos désirs, nos peurs ou nos symboles, qu’on le dote de pouvoirs ou de malédictions.
Une matière brute peut contenir ou revêtir des potentiels magiques, tout comme le corps lui-même peut être à la fois périssable et utopique, matière et histoire.
Cette même matière apparemment inerte peut devenir un foyer de tensions, un momentum – un élan arrêté, une suspension apparente dans le bouillonnement quantique de la matière, un lieu de passage de fines dynamiques.

Pour ce PREAC 2021, Vania Vaneau et Jordi Galí ont proposé de tisser et bâtir des ponts entre les corps et la matière, de tester ce dialogue comme un endroit possible de rencontre avec soi-même, avec le groupe et avec le monde. Ils ont proposé de partager leurs spécificités et concordances avec les participants pour créer finalement ensemble un paysage sensible.

Ce paysage, ils l’ont imaginé comme un espace où questionner le rituel par le déploiement d’une scénographie faite de matières, de tissus, de bois et de cordage, mais aussi de sensations et de complicités. Un endroit qui s’est fabriqué au fur à mesure d’une longue improvisation, par une accumulation d’envies, de paroles, d’images, de tentatives. Un endroit sensible et poétique, aussi concret qu’onirique.

Les participants ont pu également assister à la présentation de T, solo pour le plateau de Jordi Galí, où se déploie un jeu d’équilibres pour objet-machine et corps-rouage. 

Ce PREAC a aussi été l’occasion de croiser les démarches respectives de Vania Vaneau et Jordi Galí avec celles des collaborateurs invités : Jeanne Vallauri, danseuse, pédagogue et complice de longue date et Mathilde Monfreux, danseuse et chorégraphe. Elles ont été associées à la mise en place des ateliers et à la conception, à la fabrication et à la traversée du paysage final. Une occasion pour les participants de découvrir aussi leur travail sensible et plastique. 

Vania Vaneau et Jordi Galí ont également proposé à deux chercheurs de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 : Alix de Morant, coordinatrice du département Cinéma et Théâtre, co-responsable du master exerce et responsable du master DAPCE et Lionel Brunel, maître de conférences en Psychologie, de partager avec les participants un temps de réflexion et d’échange sur le corps en mouvement au sein des processus cognitifs et créatifspour approfondir et diversifier les points de vue en résonnance avec le thème du PREAC. 

Sandrine Rey-Pouget et Aurélie Bouin, enseignantes, qui ont accompagné la construction de ce PREAC et en ont assuré la coordination avec l’Éducation Nationale, ont à leur tour proposé  le tissage sensible et plastique d’un réseau référentiel. Un espace virtuel où partager le maillage d’impulsions qui ont fait germer ce projet, et qui a permis la restitution des expériences des participants.

Avec leurs collaborateurs invités, Vania Vaneau et Jordi Galí ont imaginé cette journée de rencontre comme un temps du faire, du sentir et du penser. Une traversée collective pour questionner ensemble ce qui fait groupe et ce qui fait rituel contemporain. Une tentative de braver l’actualité, l’isolement forcé, par la création d’un espace commun et sensible.

…………. 

PREAC initialement prévu du 18 au 20 mars 2020, réalisé les 9 et 10 avril 2021
avec ICI – CCN de Montpellier Occitanie

Programme détaillé