Dans le cadre des Ateliers je cherche à générer d’abord un espace d’échange et de rencontre, qui soit convivial et en même temps poreux aux questionnements artistiques des créations : la relation à soi et à l’autre, au geste et à l’objet, le dialogue entre corps et matière et avec l’environnement.

Ils peuvent compléter les projets de création en partage ou en être dissociés, s’adaptant aux groupes et contextes rencontrés. Dans tous les cas, ils sont pensés pour être accessibles à toute personne désireuse de les rejoindre, et peuvent être proposés à des groupes déjà construits ou hétérogènes. Ces ateliers s’articulent autour de trois axes thématiques : le corps, le dialogue corps/objet et le jeu.


Corps

Le corps est toujours le point de départ des ateliers. Le travail physique proposé permet d’explorer des principes tels que le poids, la gravité, la traction ou la poussée. Il permet aussi d’éprouver la coordination de soi et du groupe et de libérer par le jeu le plaisir du mouvement. Il est partagé entre des moments d’échauffement collectif, des exercices simples et des jeux d’adresse et de dynamiques, ainsi que des temps de perception et d’exploration des sensations d’équilibre et de déséquilibre. Ce temps du corps cherche fondamentalement à établir une complicité de présence, de disponibilité, de temps et d’action entre tous les participants du groupe.


Corps-objet

Avec une logistique simple et adaptable, cette configuration d’atelier permet aux participants d’éprouver un certain rapport à la matière présent dans les créations, tout comme de faire l’expérience de fondamentaux de la danse. Par la manipulation de matériaux divers tels que cordages, bâtons, ballons, échelles, tissus, il s’agit d’explorer les notions de poids, contrepoids, équilibre, tension et relâchement, relation à soi et aux autres dans un espace et pour un temps donné. C’est aussi un accès à une approche ludique du corps et du mouvement, une découverte des mécaniques et interactions physiques entre corps et matières.

Nous accompagnons ensuite les participants dans la conception et réalisation de structures éphémères. En lien avec mes créations, c’est la possibilité de découvrir la temporalité d’un geste simple, coordonné et artisanal ainsi que le dialogue que corps et matière entretiennent dans ces processus et les transformations réciproques, constantes et simultanées qui s’y opèrent.


Jeu

Il existe une troisième typologie d’atelier, transversale et complémentaire des autres, axée sur la thématique du jeu. Il s’agit de permettre aux participants d’inventer des modes de relation entre eux et de libérer des espaces individuels et collectifs de créativité.

Dans ce contexte, nous abordons spécifiquement la question « Comment faire groupe par le jeu ? »  Les participants sont accompagnés dans les temps de recherche, d’invention, de modélisation et d’expérimentation de jeux –en partant du corps et de l’objet– avec l’objectif d’aboutir à des pratiques de jeu qui fassent groupe.

Les participants sont ainsi invités en groupe à créer des protocoles, exercices et jeux, destinés à être activés et pratiqués pendant l’atelier. Aussi, c’est l’occasion de laisser aux participants la possibilité de générer eux-mêmes le contenu de l’expérience qu’ils vont traverser, de construire leur propre atelier, tandis que notre fonction est ici de générer un contexte favorable à la production d’idées et d’accompagner les participants dans la réalisation effective des propositions.