Création en cours – Première en juin 2019

BABEL cherche à rassembler une communauté engagée et curieuse dans la réalisation d’un geste architectural démesuré et fragile dans l’espace public : l’élévation et la manipulation d’une grande colonne de 12 mètres par 25 participant.es.
BABEL est un projet basé sur les notions de partage et de coopération qui a pour but la création d’une performance au répertoire de la compagnie. Le projet se déroule en deux temps :
– chantiers participatifs de recherche pour concevoir et construire les modules qui constituent la colonne finale, trouver leur agencement pour aboutir à l’élévation et manipulation. Ces chantiers sont menés avec plusieurs groupes de participants qui, sans restriction de capacités, d’âge, de connaissances, de parcours ou d’expériences préalables, contribuent à l’avancée du projet.
– diffusion de BABEL en tant que pièce au répertoire, réunissant participants amateurs et collaborateurs professionnels de la compagnie.

La démesure du dispositif cherche à mettre en avant sa dimension utopique qui, par la coordination des efforts et des envies, deviendra une réalité. BABEL ce sont des individus au travail, avec leurs corps et leurs désirs ; un exploit technique envisageable parce que chaque individualité devient responsable et partie prenante du geste collectif. Une réalité volontairement éphémère, une utopie qui s’expérimente à plusieurs et se concrétise le temps où toutes et tous sont réunis pour l’activer.

Dates de tournée

Conception Jordi Galí
En collaboration avec Katia Mozet
Accompagnement des participant.es par Anne Sophie Gabert, Lea Helmstädter, Konrad Kaniuk, Jérémy Paon, Jeanne Vallauri, Julia Moncla

Durée  environ 30 à 40 min

Photos prises lors de chantiers de recherche

Production Arrangement Provisoire
Coproduction Le Pacifique, CDCN de Grenoble, Les Ateliers Frappaz / CNAREP Villeurbanne, L’Abattoir / CNAREP de Chalon sur Saône
Partenaires ayant accueillis des chantiers de recherche Lycée des métiers Georges Lamarque /Rillieux-la-Pape, La Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne dans le cadre du projet européen Migrant Bodies-Moving Borders pour lequel Jordi Galí est artiste invité, Musée national de l’histoire de l’immigration, Format danse / Ardèche.